AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Equestria :: Ponyville :: Château de l'Amitié Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un bon plat réchauffe les coeurs et met tout le monde d'accord [Céopâtra]

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Twilight Sparkle
avatar


@Crédit : Illustration : MagnaLuna / Avatar : Skaan
Statut : Célibataire
Métier : Princesse de l'Amitié - Directrice de l'Ecole de l'Amitié
Humeur : Stressée ? Heureuse ?
Localisation : Château de l'Amitié
avatar
Ven 11 Mai - 22:46

Un bon plat réchauffe les coeurs et met tout le monde d'accord
Twily & Cléo

« Essaye encore, fais toi de nouveaux amis ! Et si quelque chose que tu ne peux pas contrôler change le cours des choses, trouver une solution ensemble, c'est ça une véritable amitié. Et ce ne sont pas seulement mes amitiés qui sont importantes pour Equestria, mais celle de tous les poneys ! La fin de ton amitié nous a mené  ici. Mais peut-être bien que d'autres amis t'attendent si tu leur laisse une chance.  »




Le titre de Princesse est quelque chose que j'ai encore du mal à assumer. Je n'aime pas vraiment quand tout le monde est autour de moi, m'acclame, me traite comme quelqu'un de... Différent. Supérieur. Je ne me suis jamais senti ainsi et toutes ces distinctions me mettent vraiment mal à l'aise. Heureusement, à Ponyville, c'est un peu différent. Oui j'ai un château, je suis directrice d'une école, mais tout le monde ici m'a connu en tant que Twilight Sparkle, petite nouvelle fan de livres et simple. Ils m'ont connu personnellement, avant que je devienne la princesse de l'amitié. Je peux donc être moi-même dans ma ville, sans trop me faire importuner. J'y ai gardé mes petites habitudes. Mes piques niques entre amis, mes lettres à Celestia...

Ce soir, j'ai terminé mes cours, mes amies aussi. On était toutes fatiguées et avions besoin de repos. Mais avant de rentrer, j'avais envie d'aller manger dehors. Je proposai donc à Spike de m'accompagner au centre ville, ce qu'il accepta avec plaisir ! Dès qu'il s'agit de manger, il est toujours partant !

On va donc s'assoir à une table de restaurant, attendant que l'on vienne prendre notre commande. J'étais heureuse de cette journée de cours, mais aussi fatiguée. Un bon repas nous fera le plus grand bien. Mais quelque chose nous chagrine, Spike et moi. Deux poneys se disputent ouvertement à la table d'à côté. Spike râle, moi j'écoute, un peu triste. Je sais qu'on n'est pas en mission et qu'on est ici pour manger et se reposer mais... Peut-être qu'on peut les aider à se réconcilier ?

"Tu ne connais rien à rien ! Combien de fois dois-je te dire que Songbird Serenade est la meilleure chateuse d'Equestria ?! Tu n'y connais rien en musique !

- Tu es complètement fou mon pauvre ! Elle n'arrive pas à la cheville de la Comtesse Coloratura !"

Ils se disputent pour ça ? Mais, ils ont simplement deux points de vue différents. On ne peut pas affirmer qu'un point de vue est la vérité.

- Excusez-moi Messieurs.

J'affiche un sourire chaleureux, voulant les réconcilier.

- Je crois que vous faites une erreur. Vous avez chacun un point de vue différent. Aucune de ces opinions est vraie ou fausse. Ce sont les vôtres, tout simplement. Il est inutile de se disputer pour cela. Chacun pense différemment, et c'est ce qui fait notre richesse, notre...

- On t'a pas sonné toi Madame donneuse de leçons !


Je restai bouche bée. Comment... Comment ose-t-il me parler ainsi ?? Je voulais simplement les aider ! Je me lève alors, l'air sévère.

- Cela ne m'étonne pas que vous vous disputiez malgré votre amitié, si vous vous permettez de parler ainsi à quelqu'un qui essaye simplement de vous aider !


Est-ce que je perds déjà patience ? Disons que je suis un peu vexée par le manque de politesse et de respect du poney.

(c) DΛNDELION



Illustration : MagnaLuna / Signature : Skaan

Voir le profil de l'utilisateur
Cléopâtra
avatar

@Crédit : Kimimaro
avatar
Sam 12 Mai - 9:40
Ponyville pouvait être une localité des plus étranges. C’était une commune d’Equestria ayant la taille d’un village, avec ses fermes et sa forêt à proximité. Le nombre d’individus restait très faible. Et pourtant, il y avait au bout de la rue un immense château en cristal. Il y avait une princesse habitant ici, enfin, c’était ce que Cléo en avait conclu. Il y avait cependant une question qui se posait : cette princesse, elle était comme les autres ? Plus grande et avec des atours en or ou argent ? Déjà que les poneys étaient déjà terriblement différents entre eux, et elle ne parlait pas que de leur couleur. Il y en avait qui possédait des ailes, d’autres une corne.

Et Cléopâtra ne savait pas trop encore quelles étaient la différence entre ces trois types d’Equidés. Pouvait-on parler de race ? C’était comme dire qu’un abyssin noir était différent d’elle et qu’il était d’une autre race. En tout cas, elle avait pris une petite place de chef pour la journée, et après quelques heures de préparations, elle avait débuté le service. Un service tranquille, reposant, sans difficulté particulière. Même lors du coup de feu, c’était pépère, il n’y avait pas de masse de clients. Le plus souvent, c’était un couple venant passer du temps ensemble, des amis pour une situation similaire… Pas vraiment de gourmand ou de gourmet. Et après tout, pourquoi pas ? Mais la minette ressentait au fond d’elle qu’elle ne progressera pas trop ici. Peut-être qu’elle prendra le train pour rejoindre l’une des grandes villes demain.

Des éclats de voix la sortirent de sa méditation. Une dispute suffisamment forte pour qu’elle s’entende en partie jusque dans la cuisinière. Prise de curiosité, la chef passa sa tête par le passe plat, cherchant l’origine du bruit du regard, mais ne tomba que sur le serveur un brin choqué.
« Ils ont envoyé paître la Princesse Twilight Sparkle… disait-il à voix basse tout en faisant friser sa moustache de dédain. Quelle impolitesse.
- C’est quoi le souci pour qu’ils se comportent comme cela ? questionna aussitôt la cheffe qui se reposa sur ses pattes croisés.
- Des gens qui ne sont pas d’accord sur une question de goût musical. Ils sont ridicules. Aujourd’hui, les jeunes ne savent vraiment plus faire la part des choses. »
Et il prit le plat que lui tandis la cuisinière pour l’apporter à l’un des clients, mis à son tour mal à l’aise. La dispute semblait partir pour durer, et soient ils allaient être mis dehors, soit c’était les clients qui allaient se faire la malle. La minette se devait d’agir. Elle observa les produits. Le gérant s’était plaint se matin qu’il y avait eu une erreur sur les carottes, ils en avaient trop reçu. Il n’y aurait pas de mal à ce qu’elles servent un plat surprise aux deux malandrins ainsi qu’à la princesse. Elle resserra son bandana d’un geste sec et s’empara d’un couteau pour débiter quelques carottes et patates. Elle mixa le tout, et s’empara d’une poêle et d’un piment très fort. Pour le coup, le piment était un apport personnel de la chatte bipède. C’était un met venant de l’une des colonies équestrienne, et il était réputé pour être extrêmement fort. Elle découpa l’ingrédient en tout petit dés, et paf, les colla dans la poêle brulante.

La torréfaction.
Une méthode consistant à mettre un aliment directement sous le feu pour en faire ressortir toute sa saveur. Ici, il allait permettre de rendre le piment encore plus fort.
La puissance sera telle qu’ils seront cloués sur place, le feu dans la bouche, la gorge et l’estomac. Ils ne pourront plus parler pendant un moment et ils seront bien obligés d’écouter.

En même temps qu’elle prépare sa purée onctueuse qu’elle comptait placer dans une carotte évidée (Du croquant avec une surprise des plus épicés à l’intérieur, de quoi laisser coi n’importe qui, surtout si le feu leur prenait le bide), elle préparait de quoi réchauffer le cœur de la Princesse. Un bon bouillon bien épais, et des petits aliments baignant dedans. Le bouillon allait imprégner chaque aliment, atténuant ou transformant les saveurs, pour ramener à une sensation de chaleur douçâtre, similaire à une cheminée brûlant dans l’âtre pour ramener l’harmonie dans le cœur de tous les occupants de la pièce.

Elle mit quelques minutes à faire tout cela et appela le serveur, lui donnant des instructions clairs : les carottes surprises, c’était pour les deux malpolis, et le bouillon réconfortant, pour la Princesse.
« Observe les bien et rapporte moi leur réaction. J’irai peut être les voir pour les calmer. »

Il n’y avait plus qu’à attendre la réaction des trois concernés. La minette plissa les yeux, un grand sourire aux lèvres. Elle ricanerait bien, mais ce ne serait guère professionnelle.

Voir le profil de l'utilisateur
Twilight Sparkle
avatar


@Crédit : Illustration : MagnaLuna / Avatar : Skaan
Statut : Célibataire
Métier : Princesse de l'Amitié - Directrice de l'Ecole de l'Amitié
Humeur : Stressée ? Heureuse ?
Localisation : Château de l'Amitié
avatar
Sam 12 Mai - 20:39

Un bon plat réchauffe les coeurs et met tout le monde d'accord
Twily & Cléo

« Essaye encore, fais toi de nouveaux amis ! Et si quelque chose que tu ne peux pas contrôler change le cours des choses, trouver une solution ensemble, c'est ça une véritable amitié. Et ce ne sont pas seulement mes amitiés qui sont importantes pour Equestria, mais celle de tous les poneys ! La fin de ton amitié nous a mené  ici. Mais peut-être bien que d'autres amis t'attendent si tu leur laisse une chance.  »




J'en reviens pas, comment a-t-il osé me parler de la sorte ? Spike semble dépité et me fait signe de venir m'assoir. Mais qui suis-je si je laisse se disputer deux amis de la sorte ? Je suis la princesse de l'amitié, je suis sensée pouvoir résoudre ce genre de situation. Mais visiblement, je m'y prends mal. Je retourne m'assoir tout en observant les deux poneys. Je serai incapable de rentrer tant que leurs querelles ne seront pas achevées. Spike le sait, et je crois qu'il a juste envie de manger et d'aller  dormir, comme toujours. Au pire il rentrera s'il le souhaite. Moi, je dois résoudre ce problème.

Alors que je suis perdue dans mes pensées, observant les deux poneys, un serveurs sert les deux amis en conflit, puis vient nous servir, Spike et moi. Mais nous n'avions pas encore commandé ? Il me dit que c'est un plat préparé spécialement pour moi, princesse Twilight. Je lâche un soupire. Je ne voulais pas de privilèges. Et à quoi bon me faire appeler princesse alors que je ne peux même pas résoudre une simple dispute totalement stupide ? J'affiche un sourire triste en remerciant le serveur qui s'éloigne. Utilisant ma magie pour tenir ma cuillère, je goutte le bouillon qui se trouve devant moi. Je suis surprise, me stoppant d'un coup. C'est... Un vrai délice ! Je n'avais encore jamais goutté quelque chose de semblable ! Je continue à manger, prenant le temps de savourer chaque cuillère. J'en oublierais presque les deux poneys fâchés. C'est... succulent... Ce plat réchauffe doucement mon cœur alors que Spike s'exclame que c'est délicieux. Je réponds calmement, un sourire sincère aux lèvres.

- C'est vrai Spike. Je n'ai jamais rien mangé d'aussi délicieux.

Mais soudain, quelque chose m'interpelle. Les deux poneys semblent... s'étouffer ? Ou... Oh non il semble simplement que leur plat soit très fort ! Les pauvres ! Mais ça fait du bien de ne plus les entendre crier. Restant à ma table, je leur dit calmement.

- Au moins personne ne coupe la parole de l'autre ainsi. Vous devriez apprendre à vous écouter, et comprendre que vous avez simplement des goûts musicaux différents. La différence, c'est ce qui crée parfois les meilleures amitiés. Apprenez à vous écouter, à vous connaitre et à accepter vos différences. Vous verrez, c'est gratifiant.

J'espère que cette fois ils vont m'écouter, et ne pas faire leur tête de mule... On verra bien quand il arriveront à parler à nouveau. Je bois une nouvelle cuillère de mon bouillon, sentant mes joues rougir légèrement de chaleur et de plaisir. Alors que le serveur repasse vers nous, je l'interpelle.

- Excusez-moi, qui a cuisiné ce plat ? J'aimerais vraiment remercier cette personne, c'est délicieux.

- Je vais la chercher Princesse Twilight.

Toujours assise avec Spike, je suis étonnée de voir une jolie... chatte ? venir vers nous. Je ne suis pas vraiment sûre de son espèce. Mais je suis ravie de voir qu'une espèce autre qu'un poney travaille ici, à Ponyville ! C'est vraiment super et cela soutient parfaitement mon idée d'Ecole de l'amitié ! J'affiche un grand sourire tout en me levant.

- Bonjour, je m'appelle Twilight Sparkle et vous ? Je suis ravie de voir que vous travaillez ici et je tenais à vous dire que je n'ai jamais goûté un plat aussi délicieux ! Je viendrai ici plus souvent c'est certain, tant que c'est vous qui préparez mes repas.

Je ris doucement en la regardant. Elle est si jolie ! Je n'avais jamais vu de chat auparavant, à part Caper. Mais je ne suis pas sûre qu'ils soient de la même espèce. Cela m'intrigue, mais je n'ose pas trop l'interroger de peur de paraître impolie...

(c) DΛNDELION



Illustration : MagnaLuna / Signature : Skaan

Voir le profil de l'utilisateur
Cléopâtra
avatar

@Crédit : Kimimaro
avatar
Dim 13 Mai - 12:51
« La princesse veut te voir, indiqua le serveur qui remuait sa moustache de contentement. Ta recette de carotte est un véritable succès.
- Merci bien, ronronna la féline qui se frotta le museau de plaisir avec son index.
- Mais le coût de production de tes cadeaux te sera tout de même déduit sur ton salaire.
- Roooohhh… »

Elle marchanda quelque peu, mais rien à faire, il ne pliera pas. Elle serra les dents et soupira. Voilà qui lui apprendra de se mêler de ce qui ne la regarde pas, elle allait être bloquée un peu plus longtemps à Ponyville. Son salaire d’aujourd’hui devait lui servir pour le voyage en train, mais avec une retenu… ce n’était plus la peine d’y penser. Et comme ce n’était que pour un remplacement d’une journée, elle pouvait d’ores et déjà se préparer à changer de plan, ou à y aller à pied, pour un voyage de plusieurs mois. Y’a pas de pressions.

Elle sortit de la cuisine et la vue des deux poneys chamailleurs en train de boire de très longues gorgés d’eau lui réchauffa le cœur. Elle émit un discret rictus d’amusement, et poursuivit son chemin jusqu’à la table de la ponette violette. Voici donc la Princesse Twilight Sparkle ? Cléopâtra la pensait plus grande. Mais elle avait quelque chose. Déjà, elle aimait bien sa mèche de couleur différente dans sa crinière. De plus, il émanait d’elle une certaine douceur. Et pas le même genre de douceur venant de la jument solaire qu’elle avait déjà aperçu une fois. La jument violette se présenta et enchaîna avec compliment et question. Cléo la salua avec une courbette avant de répondre :

« Je m’appelle Cléopâtra. Je suis juste une humble Abyssin itinérante, et je vous remercie de votre compliment. Malheureusement, loin de moi l’idée de vous empêcher de revenir ici, mais j’ai travaillé ici pour remplacer quelqu’un. Demain, je serai de nouveau sur les routes. »

Elle effectua de nouveau une courbette pour s’excuser, une main sur le cœur, et eu soudainement une idée. Elle sourit avant d’enchaîner.

« Cependant, si vous le souhaitez, vous pouvez vous offrir mes services pour ce soir et demain midi. Je suis disponible, et j’ai quelque peu besoin d’argent pour voyager. »

Une petite pierre de deux coups : elle travaille pour elle, elle gagne de l’argent honnêtement, et la Princesse pourra de nouveau goûter à sa cuisine. Que demander de plus ?

Voir le profil de l'utilisateur
Twilight Sparkle
avatar


@Crédit : Illustration : MagnaLuna / Avatar : Skaan
Statut : Célibataire
Métier : Princesse de l'Amitié - Directrice de l'Ecole de l'Amitié
Humeur : Stressée ? Heureuse ?
Localisation : Château de l'Amitié
avatar
Dim 13 Mai - 22:04

Un bon plat réchauffe les coeurs et met tout le monde d'accord
Twily & Cléo

« Essaye encore, fais toi de nouveaux amis ! Et si quelque chose que tu ne peux pas contrôler change le cours des choses, trouver une solution ensemble, c'est ça une véritable amitié. Et ce ne sont pas seulement mes amitiés qui sont importantes pour Equestria, mais celle de tous les poneys ! La fin de ton amitié nous a mené  ici. Mais peut-être bien que d'autres amis t'attendent si tu leur laisse une chance.  »




Une Abyssin ? Ca me dit quelque chose... Il faudra que je lise un livre à leur sujet ! Je suis sûre que ce sera passionnant ! Il me tarde déjà de rentrer et de chercher quelque chose sur eux... Mais pour le moment, je suis tout aussi ravie de lui parler de vive voix. Elle me dit alors qu'elle ne reviendra pas ici car est itinérante. Je suis un peu déçue. Pas uniquement parce que je ne mangerai plus sa cuisine, mais parce que je trouvais cela formidable qu'une autre race qu'un poney travaille à Ponyville. C'est un progrès magnifique pour la ville, pour l'amitié entre les villes, le monde entier ! Je fais une légère moue triste alors que la jolie Abyssin me propose ses service pour ce soir et demain midi. J'aimerais tant qu'elle reste plus longtemps... Je réfléchis un instant, et une idée géniale me vient en tête ! Mais encore faut-il que cela l'intéresse...

- Êtes-vous sûre de vouloir partir ? Je dirige une école et je serais ravie que mes élèves mangent une cuisine aussi délicieuse et saine que la vôtre ! Le poste pourrait vous intéresser ? Vous seriez libre de cuisiner ce qu'il vous plait.

J'affiche un grand sourire exagéré, espérant la faire rester. J'aimerais effectivement beaucoup que les élèves mangent sa cuisine, mais aussi je serais ravie qu'une Abyssin travaille dans l'école. Mon école représente l'amitié à travers le monde. Toutes les espèces y sont les bienvenues. Plus il y a d'espèces différentes parmi les élèves et le personnel, plus mon message explose au grand jour : l'amitié à travers les âges et les pays du monde entier ! Pitié pitié qu'elle dise oui ! Mon sourire ressemble presque à une moue de supplication.

Ce serait tellement parfait ! Elle pourrait s'installer à l'école ou au château, comme elle préfère. Je pourrais même voir avec Madame le Maire pour qu'elle aient un logement bien à elle, si elle préfère plus d'intimité. Je suis prête à tout pour qu'elle reste !

- Vous pourriez vivre dans l'école, au château, ou avoir une habitation à vous. Je me porterais garante de votre logement. Je serais vraiment, vraiment ravie de vous compter parmi nous, au sein de notre école ! Ce n'est pas une école comme les autres vous savez. On y enseigne l'amitié à travers tout Equestria et plus loin encore !


J'annonce cela avec fierté. Oui, je suis fière de mon école, de mon projet. Enfin je dis "mon" mais il s'agit aussi du projet de mes amis. On fait toujours tout ensemble de toute façon. Un tel projet serait inconcevable sans les Mane, Starlight, et Spike.

(c) DΛNDELION



Illustration : MagnaLuna / Signature : Skaan

Voir le profil de l'utilisateur
Cléopâtra
avatar

@Crédit : Kimimaro
avatar
Lun 14 Mai - 10:48
Cuisiner pour une école ? Rapidement, la minette sentit ses angoisses revenir et elle resta sur place, stupéfaite et à présent très tendue. Tout le monde la regardait à présent, un grand sourire aux lèvres, marmonnant qu’elle était chanceuse de se faire employer par une princesse pour sa toute nouvelle école. Mais Cléo ne se sentait pas chanceuse. Elle ne voulait absolument pas se retrouver coincée dans une cuisine, jour après jour, sans pouvoir rien faire d’autre de sa vie. Elle était libre à présent, et si un autre tyran se présentait, elle pourrait de nouveau devenir esclave. Il n’était pas question qu’elle reste indéfiniment à Ponyville, et surtout pas au service de quelqu’un, même si c’était une adorable peluche chargé de l’Amitié.

Elle s’inclina, beaucoup plus bas cette fois et d’une voix affligé, lui répondit :
« Je suis navrée, mais ce n’est pas possible. Je ne peux pas travailler indéfiniment au même endroit. Ca m’est physiquement impossible, je ne le vivrai pas bien. Veuillez m’excuser, il faut que je m’occupe des autres clients. »

Et elle retourna en cuisine. Les poneys semblaient déçus et surpris, mais ils ne pouvaient pas comprendre. Ils ont été mis aux fers pendant combien de temps ? Trois jours maximum ? Et en plus, ils étaient restés sur place. Non ils ne pouvaient comprendre. Elle termina son service en silence, et une fois le travail achevé, elle prit la bourse que l’on lui tendit et prit le temps de faire une petite balade dans les zones commerçantes, son gros sac sur le dos. Elle prit le temps de s’installer sur un banc et calcula son itinéraire. En faisant plusieurs haltes dans d’autres villes et villages, elle ferait durer beaucoup plus son voyage, mais au moins, son épopée pourrait être un brin plus confortable. Elle tourna la tête vers le château dont les lumières commençaient à être allumés, l’après-midi commençant à toucher à sa fin.

Cet endroit aurait été un chouette endroit pour dormir. Il était dommage de décliner l’offre de la licorne mauve, mais il en était ainsi. Elle devait garder sa liberté et ne pas se faire enfermer, sa santé mentale en dépendait ! Mais… au fait…
Pourquoi il n’y avait plus personne dans les rues ?

Cléopâtra se leva en se grattant la tête. Il n’était pas si tard. Il y avait un événement quelque part ? Elle eut soudainement l’envie de se laver derrière les oreilles et elle se surprit à se rendre compte que l’atmosphère était devenue plus humide et plus lourd. Avant qu’elle ait pu amorcer le moindre mouvement, elle se prit le déluge sur la tête. Avec ses maigres frusques sur le dos, autant dire qu’elle n’avait aucune protection et rapidement, elle était aussi trempée qu’une soupe. Avec des éléments se déclenchant aussi rapidement, elle resta bien une minute immobile avant de réagir, sautillant sur place, à la recherche d’un porche suffisamment grand pour elle et son sac, mais rien à faire, il n’y avait que le château qui pouvait lui offrir suffisamment de protection. Elle s’installa contre les portes, mais refusa obstinément de frapper à la porte, honteuse de profiter ainsi de ce misérable abri qu’elle espérait ne pas durer toute la nuit.

Elle commençait à avoir froid et elle grelotait. Au premier coup de tonnerre, elle sursauta avec violence, lâchant un miaulement angoissée bien sonore. Elle posa sa patte sur sa bouche, espérant que l’on ne l’avait pas entendue, mais au second éclat, elle tembourina elle-même à la porte en espérant qu’on lui ouvrait très vite, même si elle aura l’air misérable et que son poil était imbibée d’eau.

Voir le profil de l'utilisateur
Twilight Sparkle
avatar


@Crédit : Illustration : MagnaLuna / Avatar : Skaan
Statut : Célibataire
Métier : Princesse de l'Amitié - Directrice de l'Ecole de l'Amitié
Humeur : Stressée ? Heureuse ?
Localisation : Château de l'Amitié
avatar
Jeu 17 Mai - 9:32

Un bon plat réchauffe les coeurs et met tout le monde d'accord
Twily & Cléo

« Essaye encore, fais toi de nouveaux amis ! Et si quelque chose que tu ne peux pas contrôler change le cours des choses, trouver une solution ensemble, c'est ça une véritable amitié. Et ce ne sont pas seulement mes amitiés qui sont importantes pour Equestria, mais celle de tous les poneys ! La fin de ton amitié nous a mené  ici. Mais peut-être bien que d'autres amis t'attendent si tu leur laisse une chance.  »



Je fus surprise et déçue de la réponse de la jeune Abyssin. Mes oreilles se couchent en arrière et mon grand sourire disparait. Je suis un peu triste mais je respecte son choix. Elle a refusé ma proposition sans hésiter. Je pouvais même lire... un soupçon de peur dans ses yeux. De quoi a-t-elle peur ? J'aimerais l'aider mais pas en public. J'aurais pu lui dire que j'acceptais sa première proposition mais je la laissai partir. J'étais un peu perdue. Je me rassis à ma table et finis mon délicieux repas d'un air un peu triste. Je ne peux m'empêcher de constater que les poneys m'observent et chuchottent. Cela m'agace. Oui je suis une princesse mais ce n'est pas une raison. Sont-ils choqués du refus de Cléopâtra ? Moi non. Je suis juste un peu tracassée. Je me demande ce qui semble l'inquiéter... Mais peut-être que pour une fois je devrais éviter de m'en mêler... Je ne sais pas. J'ai un petit pincement au coeur. Je suis silencieuse. Spike me parle mais je n'entends pas ses paroles, plongées dans mes pensées. La jeune Abyssin a dit qu'elle serait encore là demain matin. Je tenterai de venir ici avant mes cours. C'est plus fort que moi je veux l'aider... Mais j'ai besoin d'une bonne nuit de sommeil pour savoir comment m'y prendre...

Je finis donc mon repas et déposai sur la table l'argent qui finance bien au delà de nos plats. Il s'agit d'un pourboire pour Cléopâtra. Elle le mérite. Je dépose ceci sur la table car trop de fois on refuse de me faire payer sous prétexte que je suis une princesse, ce que je trouve débile. Et l'Abyssin risque de refuser mon pourboire par politesse, sait-on jamais... Je sors en compagnie de Spike. Je suis épuisée et toujours inquiète. Je me dirige vers le château. A peine rentrés, Spike dort déjà profondément. Moi, malgré la fatigue, je n'arrive pas à m'endormir. J'aurais aimé demander conseil à Starlight, elle qui sait toujours m'aider. Mais elle est en séjour à l'empire de Cristal, invitée par Sunburst. Je suis heureuse qu'ils soient de nouveau amis. Je fais donc venir un livre vers moi à l'aide de ma magie. Allongée dans mon lit, je feuillette ce vieux livre de magie passionnant. Mais soudain, j'entends un cri suivi de tambourinements dans la porte du chateau. Je sursaute. Qu'est ce qu'il se passe ?? Je regarde Spike qui dort toujours profondément. Un petit sourire tendre se dessine sur mes lèvres. Mais ça continue de tambouriner à la porte. J'avance doucement dans le grand couloir, m'éclairant grâce à ma corne. J'ouvre alors la porte et tombe nez à nez avec... Cléopâtra ! Elle est trempée et semble gelée.

- Oh entre vite !!

Fini le vouvoiement. Je deviens protectrice comme à mon habitude. Je la guide vers une chambre inoccupée et la couvre d'une couverture en utilisant ma magie.

- Tu dois être gelée ! Je vais te préparer un thé.

Je m'éloigne de la chambre pour aller dans la cuisine et prépare un bon thé chaud. Je le ramène ensuite à mon invitée et lui souris en le déposant sur la petite table de chevet. Je m'assois au bord du lit, l'invitant à en faire autant.

- Ça va mieux ? Que faisais-tu dehors par un temps pareil ? Tu... Tu n'as pas d'abri ?

C'est encore plus inquiétant que ce que je pensais... J'aimerais tellement l'aider... Mais je ne veux pas la brusquer avec trop de questions. Je dois lui laisser le temps de me parler d'elle-même et aussi de se reposer. Elle doit être exténuée...


(c) DΛNDELION



Illustration : MagnaLuna / Signature : Skaan

Voir le profil de l'utilisateur
Cléopâtra
avatar

@Crédit : Kimimaro
avatar
Dim 20 Mai - 19:43
C’était la Princesse qui lui ouvrit, et directement, elle lui adressa la parole de manière bien familière, en la tutoyant et en lui donnant plus des ordres que des invitations. Avant qu’elle ait put soulever une suggestion sensée comme : ‘’Bon, maintenant, moi aussi je vous tutoie ou pas ?’’ou bien ‘’Je ne suis pas votre sujet, je peux avoir au moins un s’il vous plaît ?’’, mais elle s’était retrouvée entraînée à l’intérieur, puis dans une chambre. Elle se retrouva avec une couverture, enveloppé comme une tortilla.

Cléo commençait à en être un peu gênée en fait. Déjà, parce qu’elle était en train de ruiner cette couverture, venant d’une princesse, elle devait être hors de prix. Elle avait aussitôt eu droit à une chambre, alors qu’elle recherchait juste un peu d’abritation et qu’elle se serait contentée du hall bien spécieux, quitte à s’assoir sur le rebord d’une fenêtre. Elle était restée debout, pas sûre de pouvoir en profiter, ne sachant même pas s’il s’agissait de la couche de quelqu’un d’autre qui ne serait pas vraiment ravie de le retrouver un peu détrempée. La cuisinière regarda par la fenêtre, mais à part les ténèbres et la pluie s’écrasant sur la paroi en verre, il n’y avait pas grand-chose à observer. Twilight revint rapidement, avec le thé qu’elle avait promis, et qui fera très certainement beaucoup de bien à la minette. Elle s’empara de la tasse, mais elle était encore trop chaude pour en laper le contenu tout de suite.

Et de toute manière, la question de la jument mauve l’avait totalement prise par surprise. Elle ne s’attendait pas à ce qu’elle s’attaquait à ce souci aussitôt, par pudeur. Mais en levant le voile là-dessus dès le début de la conversation, la minette était pour l’instant mal à l’aise. Histoire de se donner une contenance, elle joua la montre.
Elle souffla sur son thé pour le refroidir un peu. Lentement. Trèèèèèès lentement. Elle y donna un coup de langue. Ouh, trop chaud. On ressoufla dessus.

« Je commence tout juste à me réchauffer, merci beaucoup pour votre invitation Princesse Twilight. »

Non, Cléopâtra n’était pas encore assez à l’aise pour se mettre au tutoiement comme ça, hop, pouf pouf. Elle trempa sa langue de nouveau dans la tasse, lapant le thé qui se révélait être délicieux. Son visage poilu se détendit en un doux rictus de contentement, qui prit rapidement des tons plus attristés. Difficilement, elle enchaîna sur la suite :

« Je… Je n’ai pas d’abri ou de maison. Je vais et je viens, cuisinant sur les routes. Parfois, je me paie une chambre dans une auberge. Mais j’en vis très bien hein d’habitude ! » finit elle cependant par corriger plus ou moins maladroitement. Elle lapa encore un peu de thé avant d’enchaîner un peu mal à l’aise : « Je n’ai pas vu l’orage arrivé en fait, sinon je me serai prise une chambre quelque part, ou bien je serai allé dans la ferme pour piquer une place dans l’une de leur grange. Juste pour la nuit hein, et ensuite, je serai partie. »

Voir le profil de l'utilisateur
Twilight Sparkle
avatar


@Crédit : Illustration : MagnaLuna / Avatar : Skaan
Statut : Célibataire
Métier : Princesse de l'Amitié - Directrice de l'Ecole de l'Amitié
Humeur : Stressée ? Heureuse ?
Localisation : Château de l'Amitié
avatar
Dim 27 Mai - 0:04

Un bon plat réchauffe les coeurs et met tout le monde d'accord
Twily & Cléo

« Essaye encore, fais toi de nouveaux amis ! Et si quelque chose que tu ne peux pas contrôler change le cours des choses, trouver une solution ensemble, c'est ça une véritable amitié. Et ce ne sont pas seulement mes amitiés qui sont importantes pour Equestria, mais celle de tous les poneys ! La fin de ton amitié nous a mené  ici. Mais peut-être bien que d'autres amis t'attendent si tu leur laisse une chance.  »




- De rien voyons.

Je me rends compte que ma question semble la mettre mal à l'aise. Elle ne me tutoie pas. J'espère ne pas lui manquer de respect. Je la considère simplement comme une amie désormais. Elle ne doit pas en avoir l'habitude. Elle répond longuement à ma question, cherchant ses mots, maladroite.

- Je suis navrée si ma question t'embarrasse, et navrée de même si mon tutoiement est trop brutal. C'est simplement que...

J'affiche soudain un grand sourire et le ton de ma voix devient enthousiaste.

- Je te considère comme une amie désormais ! Et tu es la bienvenue au château. Il y a de la place à ne plus savoir quoi en faire. Mais si cela te met plus à l'aise, je peux accepter ton offre, d'être ma cuisinière quelques jours au sein du château.


Je ne veux surtout pas qu'elle se sente mal à l'aise, pas à sa place. Elle semble si craintive... Cela m'inquiète. J'aimerais l'aider à se sentir plus à l'aise, à être... Moins seule. J'ai bien conscience que c'est elle qui recherche la solitude, mais je ne pense pas que ce soit une bonne chose. Ce n'est jamais bon d'être seul, surtout quand on a peur. Et je ressens de la peur en elle... J'en suis certaine. Mais de quoi pouvait-elle bien avoir peur ?

- Tu sais tu es la bienvenue ici. Tu ne dois pas t'inquiéter pour quoi que ce soit.


Je me redresse et lui offre un sourire chaleureux.

- Je vais te laisser te reposer. Si tu as besoin de quoi que ce soit, n'hésite pas à venir frapper à la porte de ma chambre. Je suis deux portes après la tienne. Il n'y a que Spike et moi dans le château, et Spike dort dans ma chambre. N'hésite pas surtout. A demain. Tu me donneras ta décision, quant à travailler ici quelques jours... Bonne nuit.

Sortant de la chambre doucement, je ferme la porte avec délicatesse à l'aide de ma magie. J'espère que Cléopâtra va passer une bonne nuit et se détendre. Quant à moi, éclairée par ma corne, je me dirige doucement vers ma chambre, lâchant malgré moi un bâillement. Je suis épuisée. J'entre dans la chambre avec délicatesse, constatant que Spike n'a pas bougé d'un pouce, dormant profondément, comme un bébé. Je me glisse doucement sous ma couette, éteignant la lumière créée par ma corne. Je ferme les yeux et m'endors très vite...

(c) DΛNDELION



Illustration : MagnaLuna / Signature : Skaan

Voir le profil de l'utilisateur
Cléopâtra
avatar

@Crédit : Kimimaro
avatar
Dim 3 Juin - 12:09
La jeune chatte prit une expression bien plus douce et laissa son corps se relâcher quelque peu. Ces poneys avaient une culture si naïve. Alors qu’elle n’avait fait que son travail, elle lui offre gîte, couvert et amitié. Comme ça, c’était tellement gratuit, tellement généreux. Et Cléo savait que ce n’était pas que cette princesse qui était comme cela, mais beaucoup de poneys étaient très similaire. Vous leur rendez service et si vous ne mettez pas les hola ensuite, c’est limite si vous ne pouviez pas emporter la totalité du mobilier ensuite. Ou bien c’était parce que la minette avait l’air si misérable ?

En tout cas, elle ne pouvait plus reculer maintenant, ni s’enfuir. Elle avait tellement peu de bagage que malgré sa fatigue, elle put prendre le temps de débarrasser et ranger ses affaires dans les quelques placards formant le mobilier. Il y avait beaucoup de motif de cœur un peu partout sur la menuiserie, à moins qu’il ne s’agisse d’empreinte de sabot ? Difficile à dire, mais il y avait souvent ce symbole un peu partout, y compris sur les monuments, les portes et même les placards.

Elle se coucha dans le lit moelleux, bien qu’un peu petit, et s’endormit aussitôt. Mais encore mal à l’aise et stressé, elle s’éveilla un peu avant l’aurore. Elle savait qu’elle ne saura se rendormir et sortit de sa chambre pour explorer le château. Pour elle, c’était un dédale, un beau labyrinthe, mais elle se sentait perdue tout de même. Si ça se trouvait, elle arrivera à la cuisine ? Enfin, quand elle comprendra comment elle s’était de nouveau retrouvée dans le hall, et une fois qu’elle évitera de retomber sur la bibliothèque pour la troisième fois.

Et enfin, elle avait trouvé la cuisine. Un petit coup d’œil à la réserve, et elle comprit qu’elle ne pourra pas faire quelque chose de super spécial, étant donné qu’il y avait principalement du foin et des pommes. Mais au moins, elle pourra se concentrer sur la préparation du petit déjeuner. Avec du sucre et un peu de vanille, elle pourra donner un petit quelque chose en plus.

Ne connaissant pas l’endroit où la Princesse pouvait dormir cependant, elle ne pouvait espérer qu’elle viendrait d’elle-même une fois qu’elle sentira les bonnes odeurs venant de la cuisine. Pour sa part, la cuisinière tenta une petite expérience culinaire, se servant du four et de deux plaques. Elle trancha une pomme en de très fine tranches et les aplatis entre les deux plaques qu’elle fit chauffer. Au bout de quelques minutes, elle arrêta le four, se protégea les pattes et sortit son expérience du fout. Elle souffla sur les aliments à présent assécher et rigide et croqua dans un morceau de pomme. Elle était à présent bien croutillante, mais il y avait le goût sensiblement altérer et amoindrit. Elle allait devoir recommencer plusieurs fois si elle voulait en faire quelque chose.

Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Un bon plat réchauffe les coeurs et met tout le monde d'accord [Céopâtra]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PonyVille RPG :: Equestria :: Ponyville :: Château de l'Amitié-
Sauter vers: