Votre plus grosse frayeur
Voir le sujet précédentVoir le sujet suivantAller en bas
AuteurMessage
avatar
@Crédit : Elzielai
Votre plus grosse frayeur
Hey ! On est en octobre.
Bon, d'accord, demain, on sera en octobre, je vous ai vu venir petits sacripants. Et Octobre, en plus d'être le mois de J.K Rowling cette année, puisque beaucoup de cinémas vont mettre en place un gros marathon sur un week end entier, c'est aussi le mois de Haloween, le mois de la peur.

La question est donc simple, quelle a été votre plus grosse frayeur ? Etait ce lors d'un film ? Une blague d'un ami ? Votre première partie de Slenderman ?

Pour ma part, ce fut Waxworks...


Troisième et normalement, dernier RPG typé dungeon/survival horror de l'Histoire, ce jeu vous met dans la peau d'un jeune homme dont l'oncle vient d'être assassiné. Il vous lègue son musée de Poupée de cire et vous révèle la vérité : Votre famille est maudite, et à chaque génération, il y aura des jumeaux aux tempérament antagonistes. L'un sera bon, et l'autre, maléfique. Votre oncle, par le biais de son musée, a reconstitué chaque combat et avait réussit à déterminé le bon déroulement des choses, et ce, afin de briser la malédiction.

Bien que le jeu n'est pas parfait, aussi bien dans son histoire (la sorcière a maudit la famille au Moyen-âge, et on a des jumeaux maudits dans l'antiquité...) et dans son gameplay (tient, voilà des labyrinthe, et je te donne pas de minimap ou de pause pour pouvoir les tracer toi même), le jeu reste plutôt agréable, mais laissez moi vous expliquer en quoi ce jeu, même encore aujourd'hui, il peut m'empêcher de dormir.

Tout d'abord, la mort arrive très vite et de façon très brutal. Bien qu'il n'y ait pas de véritable jumpscares avec des sons très brusque et stridents, les séquences funestes prennent facilement à la gorge, surtout que les environnements sont sombres, étroits et les situations se renouvelles à plusieurs reprises histoires de nous éviter tout confort psychologique possible. Les ennemis sont au mieux très résistant et habile, et au pire, invincible. Vous n'êtes qu'un humain soumis soudainement au surnaturel ou à une situation qui le dépasse de très loin.


La difficulté renvoi Dark Souls à la crèche des jeux vidéos, et pour ne rien arranger, les décès sont très graphiques, surtout pour un jeu des années 90/fin 80, puisqu'ils s'agissait d'un écran très gore personnalisée, fabriqué à partir d'une photo numérisé et retouchée. Se faire dévorer par un zombie vous fait toujours son petit effet quand vous êtes pleinement immergé dans le jeu, c'est moi qui vous le dit...

Enfin, à moins qu'on me donne la permission, je ne mettrai pas d'image gore ici, sur ce, je vous laisse raconter vos histoires.


Avatar Elzielai
Dim 30 Sep - 17:51
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
@Crédit : *
Re: Votre plus grosse frayeur
Personnellement je n'ai vu que les deux films Waxworks qui ont certes mal vieillis mais pas mal tout de même (le deuxième étant nettement moins bon) avec l'acteur Zach Galligan (allias Billy dans Gremlins 1 et 2) mais j'ai jamais jouer au jeu, je le découvre donc grâce a ton post.

En ce qui concerne ma plus grosse frayeur, elle est ironiquement directement liée a Halloween. Malgré le fait qu'il m'arrive de regarder des films d'horreurs (vous ne parviendrez pas a me faire regarder Conjuring, sa suite ou les spin off, j'ai pas dormi de la nuit après avoir vu Conjuring) ma frayeur n'est autre que : Les masques (de monstres le plus souvent). 

C'est bien simple car a une époque quand je savait que c'était la période d'Halloween lors d'un passage dans un magasin, j'éviter comme la peste de devoir passer dans le rayon ou il y avait tout les déguisements. Alors j'ai jamais dit que c'est une peur rationnel (j'ai pas de soucis par exemple avec les chauves souris que je trouve même très mignonnes) mais la ou on pourrait se dire qu'avec le temps j'aurait moins de problèmes avec cette peur ...eh bien non et pour cause quand j'ai était a Walibi avec des amis pendant la période d'halloween, j'ai voulu tenté d'affronter ma peur en entrant dans une maison "hantée" en compagnie d'un des amis et heureusement car j'avait tellement peur que je pouvait même plus bouger une fois a l'intérieur (en d'autres termes j'en serait pas sortie si il m'avait pas tenu la main pour me faire avancer).

L'ironie étant que j'aime beaucoup pourtant le principe d'halloween (en dehors du fait que c'est devenu un truc commercial).


Lun 1 Oct - 10:40
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
@Crédit : Elzielai
Re: Votre plus grosse frayeur
Je comprend parfaitement ton ressenti avec les masques, moi c'est les animatroniques et certaines mascottes (costumes intégrales) qui me donne une certaine appréhension voir, terreur.

Par contre, les maisons hantées, j'avoue que je n'en ai pas vraiment peur.
Mais j'ai un parcours assez spécial pour frayer avec ce genre d'univers.


Avatar Elzielai
Lun 1 Oct - 11:01
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
@Crédit : *
Re: Votre plus grosse frayeur
Bah j'ai pas spécialement de soucis avec les mascottes en règle général, j’apprécie d'ailleurs beaucoup par exemple les fursuits ou j'ai toujours envie d'aller les voir...mais donc je suis atteint d'une terrible timidité (merci le syndrome d'asperger, moi aussi je t'adore). Par contre si on me surprend avec un masque (genre de diable comme ma frangine l'a fait un jour) euh disons que c'est pas une bonne idée pour la personne qui tenterait de me faire peur.

Après le coup de la maison hantée en question (et encore j'ai pas trop fait gaffe car j'osait même plus regarder), je sais qu'ils y en avaient qui étés en Freddy Krueger (donc j’apprécie pourtant les films), Jason et d'autres persos du même genre.

En bref si on veut me faire peur avec un masque sur la tête...euh franchement le faites pas car la baffe aurait tendance a venir très vite (sachant que quand je fait ca sous le coup de la peur, je me rend même pas compte de ce que je fait). Par contre j'avoue que je serait curieux de connaitre ton parcours sur ce sujet.

Cela dit quand j'était en primaire et que je dormait des fois chez un copain, je pouvait tout simplement pas dormir si je savait que ses masques étaient dans un placard ou dut moins dans la même pièce que moi (autant dire que les fois ou je venait dormir, lui et sa mère connaissaient le rituel a savoir opération "cacher les masques".


Lun 1 Oct - 11:27
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Re: Votre plus grosse frayeur
Votre plus grosse frayeur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Votre Plus Grosse Honte ...
» Votre plus grosse dépense big Jim
» Votre derniere grosse grippe d'homme , date de quand ???
» grosse frayeur de jeudi
» " J'ai comme une envie...."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PonyVille RPG :: ♘ Coin détente ♘ :: Flood & Jeux :: Flood-