Volte-face et tartes aux pommes
Voir le sujet précédentVoir le sujet suivantAller en bas
AuteurMessage
avatar
@Crédit : Hasbro
Volte-face et tartes aux pommes
La terrestre orange était en train de prendre soin de son verger, une bouteille de cidre au paturon, et la journée commençait à arriver à son terme. Le soleil commençait à terminer sa course, jetant une ambiance orangée sur les terres des Apple. Elle sentit son estomac se contracté, et après un regard furtif aux alentours, elle laissa échapper un sublime rôt bien sonore avant de pouffer doucement. Quelques octaves plus haut, et elle avait battu son record. Rainbow Dash ne l’aurait certainement jamais cru, mais bon, l’estime personnelle de la fermière en aurait été gratifiée !

Tiens, y’avait son flanc qui la démangeait d’ailleurs. Elle tourna sa tête vers son anatomie et se rendit compte qu’elle avait un appel de cutie mark, ce mystérieux phénomène qui lui indiquait qu’il y avait un problème d’amitié, quelque part à Equestria, voir plus loin, et qu’elle était désigné à régler le problème avec quelqu’un d’autre. Elle n’avait aucun problème avec cela, mais c’était bien la première fois qu’elle était appelé si tard dans la journée. Si ça se trouvait, c’était la première fois que la Cutie Map appelait quelqu’un aussi tard.

« Crénom di diou… » susurra la jument de l’Honnêteté avant de galoper à toute berzingue vers le château de Twilight Sparkle.

Une fois sur place, elle entra sans cérémonie dans la salle de la carte où elle retrouva la Princesse de l’Amitié dont le flanc brillait elle aussi. Avec un signe de tête, elle se dressa sur ses jambes pour être en mesure d’observer la carte. Ses yeux se plissèrent et elle eut un sourire amer.

« Je préfère largement aller à Appleloosa pour rendre une visite de courtoisie à mon cousin. J’espère qu’il n’est pas celui qui a besoin de nous d’ailleurs. »

Braeburn était le cousin de la jument chapeauté. Il savait se montrer responsable, mais dire qu’il était simplet était un euphémisme. Ses yeux ne semblait pas tout capter en tout cas.

« Si je ne me trompe pas, il y a un train dans deux heures, marmonna la fermière. Je suis contente de faire équipe avec toi Twilight. Faisons rapidement nos sacs et fonçons à la gare sucre d’orge. »

En espérant que la jument violette ne prendra pas toute sa bibliothèque comme elle avait l’habitude de le faire. La colonie proche des terres bisoniques était quasiment un désert, où des nuages de poussières venaient régulièrement balayer et abimer les affaires. Y compris les fragiles mais épais volume de papiers. Pour sa part, Applejack ne prit que le nécessaire : quelques affaires pour sa toilette. Un bon lasso, quelques graines de pommiers dont la ville pourrait avoir besoin… Que le strict nécessaire.

Elle était ensuite allé à la gare et patienta après le train, et surtout, après son amie à frange rose.

[HRP : Je te laisse raconter le voyage ^^]
Jeu 30 Aoû - 14:08
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
@Crédit : Avatar ©️ DarthAgnan
Statut : Célibataire
Métier : Princesse de l'Amitié - Directrice de l'Ecole de l'Amitié
Humeur : Stressée ? Heureuse ?
Localisation : Château de l'Amitié
Multicomptes : Discord & BigMac
Re: Volte-face et tartes aux pommes
❝ Each friend represents a earth in us. ❞Volte-face et tartes aux pommes

Je suis étalée sur mon lit, une crème blanche étalée sur le visage, un livre voletant au dessus de ma tête. Je lis tranquillement pendant que le masque que Rarity m'a donné pénètre mon visage. Il est sensé nourrir ma peau et la rendre plus belle. J'ai suivi ses conseils. En tout cas, son odeur me détend. Je suis plongée dans mon livre quand soudain j'entends comme un scintillement. Surprise, je remarque que ma croupe produit de la lumière. La carte !

Je me lève d'un bon et trottine jusqu'à la carte, impatiente de connaître ma future mission ainsi que ma (ou mon) partenaire. Appleloosa, Applejack ! Oh comme c'est étonnant. Nous avions déjà réglé un problème d'amitié là bas. J'espère qu'il ne se passe rien de grave. En tout cas, je suis heureuse d'y aller seule avec Applejack. Nous avons peu d'occasions pour profiter l'une de l'autre. D'ailleurs, la voilà qui arrive en courant. J'adresse un grand sourire à mon amie en remarquant nos croupes respectives s'illuminer.

- On part ensemble Applejack ! Ça va être super !

Mon amie au pelage orange semble elle aussi ravie de partir avec moi, mais pas forcément contente de la destination. Elle craint un peu ce que l'on va trouver sur place. Et si c'était son cousin qui avait un problème ? Je m'approche d'elle et dépose doucement mon sabot sur son épaule afin de l’apaiser un peu.

- Ca va aller ne t'inquiète pas. Peu importe qui a un problème, on va le résoudre pas vrai ?

Je lui adresse un sourire confiant et enthousiaste. On part chacune de notre côté pour se préparer. Où je vais en premier ? Pas dans la chambre ni la salle de bain. Dans la bibliothèque ! Je fais voler mon sac jusqu'à mon dos et cherche quels livres emporter. Il est important d'avoir de quoi se documenter. L'histoire d'Appleloosa, l'histoire de la magie... Tous les volumes. Ah et ça ! Et puis ça aussi ! Bon... Je crois qu'on est bon, je ne dois pas exagérer. Une dizaine de livres devrait suffire. Je prends ensuite de quoi faire ma toilette et prendre soin de ma crinière (conseils de Rarity une fois de plus), des parchemins, des plumes, de l'encre. Et c'est parti ! Je trottine jusqu'à la gare où je retrouve mon amie.

- Je suis sûre qu'on va passer un super moment !

Un peu trop d'enthousiasme ? C'est fort possible ! Mais c'est toujours motivant ! On s'installe dans le train et je pose enfin mes livres qui, je l'avoue, pèsent assez lourd sur mon dos. Je suis sur excitée à l'idée de partager une mission de l'amitié avec Applejack !

- Au fait, ça se passe bien avec les élèves ? Tu n'as aucun soucis ?

Autant profiter du trajet pour faire la discussion ! On a surement plein de choses à se raconter !

- Je suis contente d'avoir embauché Cléopâtra et Zelena. J'espère que vous aussi les filles. Je me suis un peu emportée avant de vous en parler...

Après cette petite discussion, on finit par arriver à Appleloosa. Les portes du train s'ouvrent sur un paysage bien particulier. Ça faisait longtemps que l'on n'était pas venues. Le sable, l'esprit cow-boy... Ça a un côté dépaysant et agréable.


©️ 2981 12289 0







Avatar DarthAgnan
Lun 3 Sep - 14:37
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
@Crédit : Hasbro
Re: Volte-face et tartes aux pommes
AppleJack leva les yeux au ciel. Twilight avait encore dévalisé sa bibliothèque pour le voyage. Avait-elle seulement réellement besoin de la moitié des livres qui tendaient à l’extrême les coutures de ses sacs ? AppleJack n’en était pas sûr, mais à tous les coups, il y avait là-dedans l’histoire de leur destination, et ce bouquin risquait fort bien de ne pas servir du tout au cas qu’elles allaient devoir affronter. Puis… l’histoire d’Appleloosa… Elle avait commencé y’a même pas dix ans son histoire, comment il pouvait y avoir un livre dessus ? Qui a réussi à meubler un volume entier sur les dix ans de la colonie ? Et pour le remplir avec quoi ? La façon dont le shérif se brossait la moustache ? AppleJack ne comprenait décidément pas tout. Mais en tout cas, c’était toujours un plaisir de faire des choses avec Twilight malgré son caractère un brin stressé et parfois, un brin exalté pour peu de choses.
 
« Mes élèves sont délicieux, j’ai de grands espoirs pour Gallius et Smolder, malgré leur côté un peu ronchon et brute, ce sont des petits gars vraiment très honnête, et qui savent mesurer un brin la portée de leurs paroles. Ce qui n’est pas si simple à faire mine de rien, Rarity peut te témoigner que parfois, je devrais garder un peu plus ma langue dans ma poche. »
 
Pour Cléopâtra et Zelena… La fermière dû prendre le temps de la réflexion.
 
« J’ai pas eu l’plaisir de les rencontrer. Je te fais confiance sur ce coup-là, mais je me demande juste si on n’avait pas mieux sous la main pour leur domaine respectif. J’veux dire, cette minette, pourquoi elle ne rentre pas chez elle tout simplement ? Pour aider les siens ? Nous dans la famille, chacun est là pour s’entraider au cas où, mais elle, elle les abandonne purement et simplement alors qu’elle pourrait aider son pays à se reconstruire. Zelena, elle, c’est juste que je me demande si elle peut vraiment soigner les autres. Starlight elle peut être conseillère, mais soigner les autre, même toi tu ne peux pas le faire, il faut une formation. »
 
Un jugement un brin sévère, mais AppleJack avait une grande incompréhension à propos de la minette, même si sa cuisine était délicieuse pour y avoir goûté au self. Mais elle ne lui avait pas encore parlé, et pour le moment, il n’était pas nécessaire de le faire. Elle se souvenait aussi d’une rumeur sur le fait que la cheffe avait failli gober le lapin de Fluttershy et aurait mis le boxon chez Rarity.
 
Et les voilà à Appleloosa : du sable et une ambiance éblouissante à cause du cagnard. Les habitants cependant semblaient ternes et blafards, comme rongés par l’inquiétude. Il n’y avait pas de bisons en vue, et pourtant, le jour de leur traditions de courses ancestrales approches à grands pas. Il devrait donc y avoir des bovins musculeux en ville histoire de procéder aux transactions.
 
« Ca ne sent pas bon, susurra AppleJack. Allons voir au centre-ville. »
 
La ponette orange embarqua son amie à la place où elle put trouver son cousin Breaburn et s’entretenir avec lui. L’échange fut quelque peu long, mais rapidement, la situation devint compréhensible :
Un procès allait avoir lieu très bientôt, c’est-à-dire demain.
Etant donné que le shérif est mis en cause, un procureur a été dépêché pour enquêter et mener l’accusation. Personne n’ose prendre le rôle de la défense et le conflit des premiers jours menace de nouveau d’éclater.  La cause de tous cela ? La disparition des tartes aux pommes promis aux fiers autochtones et des insultes racistes anonymes lancés aux bisons. Les soupçons sont principalement porté sur le shérif, taciturne, peu bavard, mais qui surtout avait le stock de pâtisseries dans son local, dont il était le seul à posséder la clef.
 
« Je suis peut être honnête Twilight, mais je suis une bille en droit. Tu penses que l’on peut faire quelque chose pour remédier à la situation ? »
Bien entendu, maintenant qu’un procureur a été dépêché spécialement pour l’occasion, il n’était pas possible d’empêcher le procès ou de le remplacer. Il allait falloir participer à tout ce foutoir dans le strict respect des règles et de la loi, sinon la guerre risque d’éclater entre Appleloosa et les bisons. Qu’allais donc faire Twilight ?



[Et voilà ! J'espère que tu apprécieras mes idées :3 Je me charge des PNJ, je te laisse le soin de diriger l'enquête]
Ven 14 Sep - 17:29
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
@Crédit : Avatar ©️ DarthAgnan
Statut : Célibataire
Métier : Princesse de l'Amitié - Directrice de l'Ecole de l'Amitié
Humeur : Stressée ? Heureuse ?
Localisation : Château de l'Amitié
Multicomptes : Discord & BigMac
Re: Volte-face et tartes aux pommes
❝ Each friend represents a earth in us. ❞Volte-face et tartes aux pommes
Je suis ravie d'entendre Applejack me parler des élèves avec tant d'entrain. J'ai un grand sourire sur le visage et les yeux pétillants en l'écoutant. Puis vint le sujet de Zelena et Cléopâtra. Je sais que le doute plâne encore sur elles, mais j'ai confiance. Je leur donnerais ma vie sans hésitation.

- Je comprends ton point de vue Applejack. Cléopâtra a eu disons quelques soucis dans sa ville natale. Elle a l'habitude d'être sur les routes, j'ai eu du mal à la convaincre de s'installer à Ponyville. Outre le fait qu'elle cuisine merveilleusement bien, c'est quelqu'un en qui j'ai confiance, tout comme Zelena. Ces deux individus représentent deux races trop peu intégrées dans Equestria. Elles sont un symbole pour notre école. Concernant l'infirmerie, c'est disons temporaire. Zelena a déjà prodigué quelques soins dans son passé, mais tu as raison elle n'est pas formée. Nous devons trouver une véritable infirmière et quand cela sera fait, Zelena restera surveillante et assistera à l'infirmerie en cas de besoin.

J'affiche un sourire à mon amie. J'avais pensé à tout, et j'espère le lui faire ressentir, la rassurer. Mais nous n'avons pas le temps d'échanger d'avantage, car nous arrivons à Appleloosa ! Je descends du train avec Applejack, éblouie par le soleil se reflétant dans le sable. Mon amie aux poils oranges me dit que quelque chose ne va pas. Je ne vois rien de bien étrange, mais je lui fais confiance. Elle connait bien mieux cet endroit que moi. Un peu inquiète, je la suis donc en trottinant. Nous arrivons face à Breaburn, son cousin, qui nous explique la situation. Un procès ?! On en est là ?? Mais pourquoi partir dans des cas extrêmes de la sorte ?

Applejack se tourne vers moi et me confie qu'elle n'a aucune connaissance en droit. Elle veut que... Que je m'en occupe ? J'affiche un sourire crispé. Moi ? Stressée ? Oui, totalement !

- D'accord... Je vais le faire...

Je lâche un léger rire nerveux avant de regarder Breaburn. Je me racle la gorge, puis reprends un ton sérieux. Je dois me maîtriser, me montrer sûre de moi !

- Pouvons-nous rencontrer le shérif pour commencer s'il te plait ?

Parler avec l'accusé pourra nous aider à y voir plus clair, en espérant qu'il soit totalement franc avec nous ! Nous devrions y arriver. Et je suis sûre qu'Applejack est un détecteur de mensonge sur pattes ! A nous deux, on va découvrir la vérité ! Hé, même si c'est stressant, c'est plutôt excitant non ? Alors qu'on se met en route, j'expose ma pensée à Applejack sans vraiment réfléchir.

- Finalement, c'est plutôt excitant comme mission non ??


©️ 2981 12289 0




Avatar DarthAgnan
Jeu 20 Sep - 11:11
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
@Crédit : Hasbro
Re: Volte-face et tartes aux pommes
AppleJack ne put s’empêcher de grimacer à la remarque de Twilight : oui, excitant dans le sens stressant car la destinée de toute la région étaient sur leurs épaules. Le lien qui avait été construit entre les poneys et les bisons était des plus fragiles, et aujourd’hui était une preuve du manque de solidité des relations entre les bovins massifs et les équins colonialistes.

Le cousin de la fermière leur indiqua la position actuelle du shérif : sous surveillance à son bureau. Il prit ensuite congé pour aller s’occuper de ses affaires, à commencer par mettre les quelques vergers à l’abri en cas de conflits. La fermière, qui connaissait bien Appleloosa, s’occupa d’emmener la Princesse de l’Amitié au bureau du shérif. Il n’y avait pas de traces d’effractions, tout semblait en ordre, à part d’innombrables miettes de pâtisseries éparpillés partout et quelques morceaux de pommes. Le ou les voleurs n’avaient pas utilisé la subtilité une fois à l’intérieur, ou bien ils étaient très pressés. Le shérif, toujours avec son chapeau, sa moustache, et son badge de fonction, semblait ruminer de biens sombres pensés. Ses yeux s’illuminèrent un instant en voyant la Princesse de l’Amitié. Un sentiment bien visible surtout avec le sourire franc qu’il afficha aussitôt : l’espoir.

« Princesse… commença doucement le responsable de la sécurité de la petite ville coloniale. Je… je ne sais pas quoi vous dire. Les cellules peuvent être verrouillées, mais pas la porte. C’est de ma faute, j’aurai du mieux m’y prendre. C’est juste que… »

Comme sa voix mourut dans sa gorge, Applejack prit le relais, devinant ce qu’il allait dire :
« Vous ne pensiez pas que quelqu’un chercherait à remettre le feu aux poudres avec les bisons. A vrai dire, aucun poney à Equestria n’y penserait et n’y prendrait même plaisir sans un esprit aussi pourri qu’une pomme rempli de vers. »

Il était responsable d’avoir une clef pour les cellules, par contre, la raison de ne pas avoir de clefs pour la porte du bureau était étrange, au point où même Applejack tiqua et commença à examiner la porte. La porte était à peine capable de se fermer correctement, un vrai travail de cochon fait à l’arraché pour une somme certainement trop élevé vu la qualité de l’ouvrage.

« Moi et mon adjoint, on doit sans cesse se relayer pour surveiller les éventuels ivrognes ou hors la loi que l’on a enfermé, pour être sûr qu’un petit malin ne vienne pas crocheter la porte. Comme il n’y avait personne enfermé lors du vol, il n’y avait personne ici. De toute manière, on avait à peine de l’espace pour respirer, la pièce était remplie à ras bord de tarte. »

Applejack hocha de la tête, et laissa le soin à Twilight Sparkle de poser d’éventuelles questions.
Mar 25 Sep - 12:20
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
@Crédit : Avatar ©️ DarthAgnan
Statut : Célibataire
Métier : Princesse de l'Amitié - Directrice de l'Ecole de l'Amitié
Humeur : Stressée ? Heureuse ?
Localisation : Château de l'Amitié
Multicomptes : Discord & BigMac
Re: Volte-face et tartes aux pommes
❝ Each friend represents a earth in us. ❞Volte-face et tartes aux pommes
Nous arrivons au poste du shérif. En entrant je remarque que la porte grince et semble assez fragile. Hum... Ca n'est pas rassurant. A l'intérieur, ce n'est pas mieux. Il y a plein de miettes de tartes par terre. Pas très discret tout ça...

Le shérif prend la parole en premier. Il tente de se défendre, expliquant que la porte ne peut être fermée. Qu... Quoi ? Mais c'est... Pardonnez-moi mais c'est stupide, irrecevable. Il s'agit d'un poste de shérif, la sécurité doit y être assurée ! Je ne vais cependant pas m'énerver contre ce poney qui n'y est pas pour grand chose... Enfin, je crois. On va bien voir. J'espère...

Ce que dit Applejack est vrai mais... Tout de même... Cette porte devrait être renforcée.

- Hum. Il serait quand même bien que cette porte soit sécurisée. C'est important pour un endroit comme celui-ci. Mais nous en parlerons plus tard. Pour le moment, nous devons déterminer ce qu'il s'est passé.

Réfléchissons. Breaburn nous a dit que le shérif était suspecté car il était le seul à avoir accès aux tartes. Le seul ? Euh pas vraiment, vu l'état de la porte...

- Où étiez-vous quand le vol a été commis ? Il n'y avait donc personne pour surveiller l'endroit ? Il y a tout de même des clés gardées ici non ? Et ces tartes avaient de l'importance. Vous pouviez quand même vous doutez que des vagabonds affamés par exemple, auraient pu entrer. Une telle livraison de tartes n'a pas du passer inaperçue.

Bon d'accord, on est loin de penser à ce que des tartes puissent être volées. Mais tout de même, ce n'est pas très responsable.

- Avez-vous eu de la visite avant le vol ? Quelqu'un d'un peu étrange peut-être ?

Sait-on jamais, peut-être qu'il peut se souvenir de quelqu'un étant venu ici. Quelqu'un qui sort de l'ordinaire ? Ou même quelqu'un semblant banal... Nous devons tout savoir pour y voir plus clair.

- N'hésitez pas à nous dire tout ce qu'il vous vient en tête, même si ça vous parait banal. Ca peut tout de même être primordial pour l'enquête.

Voilà que je me mets à parler comme une vraie détective. J'y peux rien, je suis dans le rôle ! C'est une mission importante. Ce n'est pas un jeu. Je dois donc être concentrée, même si je peux paraître ridicule, tant pis !

©️ 2981 12289 0



Avatar DarthAgnan
Mar 16 Oct - 22:55
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Re: Volte-face et tartes aux pommes
Volte-face et tartes aux pommes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Cherryh CJ - Volte face
» VOLTE FACE de Michael Connelly
» VOLTE-FACE ET MALAISES de Rafaële Germain
» [Connelly, Michael] Mickey Haller - Tome 3: Volte-Face (Harry Bosch - Tome 16)
» Mon joli petit abricot (volte face)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PonyVille RPG :: Equestria :: Appleloosa :: Centre-ville :: Saloon-